En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +

Menu POnan

Ponan

Zone de texte éditable et éditée

Oniris structure son activité de recherche autour de deux grands pôles de compétences

Oniris, est né de la fusion en 2010 de l'Ecole Nationale Vétérinaire et de l'Ecole Nationale d'Ingénieurs des Techniques des Industries Agricoles et Agroalimentaires. La stratégie scientifique de ce « nouvel » établissement repose sur sa diversité thématique initiale, source des compétences nécessaires à la formation des ingénieurs et des vétérinaires, et le renforcement des synergies entre ces thématiques pour répondre à son projet d'ensemble : « Santé et alimentation au c

L’établissement regroupe environ 150 cadres scientifiques. Les 2/3 de ces cadres scientifiques (7 unités de recherche, et 2 plateformes : la halle de technologies alimentaires, et la plateforme de chimie analytique) s’inscrivent dans la thématique Alimentation du projet d’ONIRIS. En cohérence avec la conception actuelle de l’alimentation et plus spécifiquement des politiques de l’alimentation, l’établissement porte une approche intégrée de l'ensemble de la chaîne alimentaire, visant à la production durable, en quantité suffisante pour l'ensemble des consommateurs, d'aliments de bonne qualité sanitaire, nutritionnelle et sensorielle, croisant ainsi des problématiques de suffisance alimentaire et de qualité des aliments.
ONIRIS s’implique également très fortement dans la thématique Santé à travers 7 unités de recherche et 2 plateformes (Centre de Recherche et d’investigation préclinique et plateforme de biothérapie et de physiopathologie animale) dans la recherche préclinique et clinique sur modèles animaux, y compris spontanés, et ce dans des domaines diversifiés (biomatériaux, cancérologie, immunologie, maladies cardio-vasculaires). L’ambition d’Oniris est de poursuivre et développer ces partenariats en participant très activement aux projets « Santé » développés dans la Région, notamment dans la partie animale préclinique.
Sur ces deux thématiques Santé et Alimentation, Oniris a développé et développe des partenariats avec les grands organismes de recherche (INRA, CNRS, INSERM…), et avec l’université de Nantes, dans le cadre d’Unités Mixtes de Recherche, d’Unités Sous Contrats, ou de partenariats renforcés.
… qui se développe dans quatre grands domaines thématiques portés par ses départements de recherche…
Procédés alimentaire, management et développement durable: en orientant leurs travaux sur les procédés agroalimentaires et l'économie des industries agroalimentaires, les équipes de recherche d’Oniris contribuent à la conception et l'évaluation de procédés agro-alimentaires innovants et durables pour produire des aliments répondant à la fois aux stratégies industrielles et aux attentes du consommateur.
Les unités de recherche concernées :
- GEPEA, « Laboratoire de recherche en génie des procédés, environnement, agro-alimentaire », Responsable : Jack LEGRAND.
- LARGECIA, « laboratoire de recherche en gestion et économie des industries alimentaires », Responsable : Jean-Marc FERRANDI.
Sécurité et qualité de l'aliment:les recherches menées par les équipes de ce département sur la sécurité chimique et microbiologique de l'aliment, la qualité organoleptique des aliments et la nutrition humaine, contribuent à produire les connaissances et méthodes permettant d'assurer la production d'aliments de bonne qualité sanitaire, nutritionnelle et sensorielle.
Les unités de recherche concernées :
- LABERCA, « Laboratoire d’étude des résidus et des contaminants dans les aliments », Responsable : Bruno LE BIZEC.
- SECALIM, « sécurité des aliments et microbiologie », Responsable : Michel FEDERIGHI.
- UNE, « nutrition et endocrinologie », Responsable : Patrick N’GUYEN.
- USC, « Sensométrie et Chimiométrie », Responsable : El Mostafa QUANNARI.
Maîtrise de la santé des animaux d'élevage et santé publique : développant des recherches sur la biologie des agents pathogènes des animaux d'élevage, l'épidémiologie des maladies animales et les stratégies d'aide à la décision en santé animale, ce département de recherche contribue aux enjeux de suffisance alimentaire, par la prévention et la gestion de crise de santé animale, et à la santé de l'Homme par la prévention de risques biologiques ou chimiques entrant dans la chaîne alimentaire.
Les unités de recherche concernées :
- BIOEPAR, « Biologie, épidémiologie et analyse de risque en santé animale », Responsable : Henri SEEGERS.
Santé humaine, Recherche biomédicale et Modèles animaux : en abordant la compréhension de la pathogénie des maladies humaines et animales et l'évaluation de nouvelles stratégies thérapeutiques, notamment cellulaires et géniques, à partir de modèles animaux, les équipes de recherche d’Oniris contribuent aux enjeux de compréhension et de traitement innovant de maladies de l'Homme, dans le cadre d'interactions fortes avec les équipes du pôle Santé nantais.
Les unités de recherche concernées :
- DPTM, « Développement et pathologie du tissus musculaire », Responsable : Marie-Anne COLLE.
- IECM, « Immuno-endocrinologie cellulaire et moléculaire », Responsable : Jean-Marie BACH.
- LIOAD, « Laboratoire d’ingénierie ostéo-articulaire et dentaire », Responsable : Pierre WEISS.
- BBTOCEx, « Biologie et biomatériaux du tissus osseux et chirurgie expérimentale », Responsable : Eric AGUADO.
- PAPF, « physiopathologie animale et pharmacologie fonctionnelle », Responsable : Jean-Claude DESFONTIS.
- SSBR, « sécurité sanitaire des biotechnologies de la reproduction », Responsable : Francis FIENI.
- AMaROC, « cancers animaux : modèles pour la recherche en oncologie comparée », Responsable : Jérôme ABADIE.
… et en tissant des liens forts avec la formation…
Etablissement délivrant le Doctorat dans le PRES Régional « Université Nantes-Angers-Le Mans », ONIRIS est co-accrédité dans les écoles doctorales 492 VENAM (Végétal, environnement, nutrition, agro-alimentaire, mer), 495 SPIGA (Sciences pour l'ingénieur, Géosciences, Architecture) et 502 Biologie-Santé. Cette accréditation est récente et a été obtenue pour les établissements fondateurs, notamment sur la base de leur forte implication dans l’accueil de doctorants. Ainsi, depuis octobre 2009, les étudiants en doctorat d’Oniris sont inscrits dans l’établissement.
Ayant une capacité d’encadrement importante et croissante, ONIRIS compte renforcer son implication dans la formation doctorale permettant la formation de cadres scientifiques dans les domaines de la recherche biomédicale, la santé des animaux d'élevage, la sécurité et la qualité des aliments, la nutrition humaine, les procédés agro-alimentaires et l'environnement. Cette stratégie doctorale s’appuiera sur une stratégie globale de formation à et par la recherche dans le cadre des cursus vétérinaire et ingénieur (passeport recherche) et l’insertion dans les formations de masters.